21 juin 2018

Sosthène : la mort de France Ô ...

                    

Chez nous les grecs, nous jouons avec les dieux. Il y en a qui sont dans l’ombre et qui traînent sur l’Olympe, on se demande pourquoi !

Par exemple, Cyamides qui est le demi-dieu 
des haricots, une sorte de Secrétaire d’état au Numérique !
Il y a Philomelos, le demi-dieu qui inventa le chariot et la charrue !
Et puis en provenance de l’Olympe, il y a les divinités qui sont parties travailler. 
Il y a les algées qui sont les esprits de la souffrance. 
Moi c’est Alatheia qui me guide ces temps-ci quand je vous écris de ma montagne : c’est l’esprit de la Vérité et de la transparence.
A l’opposé, il y a Apaté, l’esprit de la duplicité et de la tromperie qui bosse pas mal entre les Ministères et la présidence de France Télévisions. 
Une vraie scène de théâtre dramatique. 

Voici l’histoire :
Il y a quelques mois, Zeus se retournant en plein conseil olympien, pointe son doigt et quelques éclairs vers la ministre des outremers !
Comment, s’exclame-t-il, France Ô qui coûte une trentaine de millions d’euros et qui est accablante de médiocrité et qui, de plus, n’a aucun public, existe encore ?
La Ministre se fait toute petite. 
Ses services s’assurent de la réalité de la vision divine : France Ô a été créée sur les débris de RFO Sat mis au point en arrachant des budgets aux stations de l’outremer. 
Mais autant RFO Sat avait trouvé un petit public, autant France Ô, dans l’incertitude permanente de son destin, en proie à des directeurs incompétents, fuie par les salariés des outremers, la chaîne s’est retrouvée dépourvue de public et sans réelle expertise des outremers. 

On met alors en place un mécanisme : Zeus veut qu’on ferme et on va fermer. 

La vieille dame blanche qui est Ministre de la culture devait annoncer la fermeture. Mais, elle n’en a pas le courage. 
Elle désigne alors une commission composée de personnes qui n’ont rien à voir ni avec l’outremer ni avec le service public pour décider de la fermeture ou non… 
Mais ceux-ci regimbent : on va donc prendre l’avis des élus de l’Outremer… 
Mais les élus sont aux abonnés absents, 

Ni députés, ni sénateurs ne veulent soutenir une chaîne qui ne les a pas accompagnés dans leurs missions et qui ne s’est jamais intéressée à eux de façon crédible. 
Et puis France Ô n’est pas regardée en outremer, dans leurs circonscriptions ! 
D’ailleurs à l’annonce de la fermeture programmée, aucun CE d’aucune station de l’outremer n’a sorti un communiqué de soutien aux personnels de France Ô
Puis quoi encore !
Alors que faire ? 
La ministre des outremers ne veut pas que sa cérémonie des Assises des outremers soit troublée par l’annonce de la fermeture de France Ô. 
Ces assises sont déjà suffisamment décriées dans les outremers et à Paris comme étant un machin inutile et politique qui dessert plutôt Zeus. 
Bref c’est de la Com !

La ministre sait qu’elle doit partir en Août.

Remaniée et « dépassée par ses dossiers » avait titré Le Monde, il y a quelques semaines.

Mais elle veut partir sur une bonne image, histoire de revenir peut-être, un jour, de son territoire de Saint-Pierre-et Miquelon ( 6034 habitants) qui est pour elle, plus Sainte-Hélène que l’île d’Elbe.

Donc comme sur la gravure ci-dessous,



On voit la ministre informer la Reine Folle, saisie de panique, et son Grand Mamamouchi Kanak, qui fait triste figure, qu’ils vont devoir fermer France Ô sur les objurgations secrètes de l’Etat mais aussi contre la position officielle de la Ministre : « on doit peut-être sauver un peu France Ô »…

Alors Comment trouvez-vous le travail d'Apaté, la déesse de la tromperie et de la veulerie ?
L’annonce de la fermeture de France Ô devrait intervenir en juillet, quand personne n’est là. 
Et puis cela économise 32 millions d’euros de budget de rentrée.
Mais attention comme il est demandé, un édit royal va être apposé sur la porte du donjon de Malakoff.
Un genre de communiqué de victoire… 

" Bravo à France Ô et à tous ses salariés. N’ayez aucune crainte pour l’avenir. L’aventure des outremers continue. 
La chaîne sera diffusée sur internet, dans le Monde Numérique et repris sur la plateforme Plouf qui enregistre un million de clics par seconde. 
L’audience de France Ô deviendra mondiale et mis à disposition des 7 milliards d’habitants de la planète. 
Une traduction simultanée en polynésien, chinois, palikour, swahili et anglais est prévue dès les années qui viennent. 
Bravo encore aux équipes. 
La cantine ne sera pas fermée tout de suite ! "
Signé : la Reine Delph 1ère des outremers aussi.

Ben voilà France Ô est sauvée !

Bon dans la réalité, la chaîne est morte !

L’audience deviendra invisible et les assassins enfuis : la Vieille Dame Blanche ne sera plus ministre de la culture. 
La Ministre des Outremers sera renvoyée dans son archipel. 
Et la Reine Folle ? 
hé bien, Zeus est en train de s’en occuper avec son arme préférée : l’éclair financier ! 
La Reine Folle sera foudroyée puis lentement privée d’oxygène par un garrot budgétaire. 
Une mort en toute souffrance dans les futurs qui viennent qui entraînera certainement un tas de likes sur la Toile !
Achos, Ania et Lypée, les esprits de la douleur et de la souffrance font leurs sacs de voyage pour le Royaume de France Télévisions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.