06 juin 2018

Sosthène : la Colère d'un Vieil Homme Blanc


Pour nous grecs, la Vieillesse a un nom : Geras, le fils de Nyx, la Nuit. 
Geras personnifie la Vieillesse sous les traits d’un vieil homme sage. Son opposé est Hébé, une jeune fille qui personnifie la jeunesse. 
Ces divinités accompagnent l’humanité naturellement. 
Mais alors pourquoi suis-je en colère ? 
pourquoi mes mains tremblent de gifler Françoise  Nyssen, vieille femme blanche, ministre de la culture du gouvernement de Edouard Philippe, sous la Présidence de Emmanuel Macron ?
A cause d’un mensonge : la pseudo-réforme de l’audiovisuel public ? 
Non le Ridicule a déjà tué la Ministre…
Non ce qui met en colère c’est son discours, complice avec la Reine folle de France Télévisions.. » 
"Delphine, tu as dû te sentir bien seule lorsque tu portais un constat, à la fois évident et courageux. Tu sais : 'l'homme blanc de plus de 50 ans'. 
Vous vous en souvenez ? 
Et bien, tu n'es plus seule ! 
Je porterai cette exigence avec autant de passion qu'au sein de mon ministère. Je n'aurai pas de tabou" 
Je veux bien traduire la pensée d’une ministre de la République française : Delphine Ernotte, tu n’es plus seule à penser que tu ne travailleras pas avec des hommes blancs de plus de cinquante ans. 
Je le ferai aussi dans mon ministère… » 
Nous sommes d’accord ? Ce sont bien ces idées ? la ministre précisant qu’elle n’aurait aucun tabou…
Et oui, Nyssen a bien fracassé un tabou : celui qui empêchait un ministre de la République d’exprimer à voix haute une opinion raciste. 
Plus rien n’empêchera le Ministre de l’intérieur de dire qu’il ne travaillera pas avec des arabes de plus de trente ans et des noirs de plus de vingt ans. 
Mais briser ce tabou en public et donc l’assumer est une forfaiture et c’est un acte qui devrait être jugé par la Cour de Justice de la République. 
En tout cas ce sont des paroles qui auraient dû appeler une décision immédiate du Président de la République
La France et l’audiovisuel public se sont bâtis avec, entre autres, des hommes, et des femmes, blancs de plus de cinquante ans. 
Pourquoi ? Parce que la Raison arrive avec l’expérience, parce que l’âge est aussi composé de sagesse, de compétence, de recul et toujours d’intelligence. 
Quand nous avons appris de nos erreurs, nous allons vers l’âge des cheveux gris. 
La ministre de la Culture n’en veut plus, de ces hommes faits ? 
La Présidente de France Télévisions, sauf quand ils ont une proximité sentimentale ? n’en veut plus non plus ! 
Et que les blancs soient nombreux s’explique facilement : le métissage n’a pas totalement touché l’Europe de l’Ouest…
Autrement dit, ces vieilles dames blanches sélectionnent les salariés de France Télévisions ou les fonctionnaires du Ministère de la Culture sur la couleur de leur peau et sur leur âge puis sur leur sexe. 
C’est du racisme. 
On peut l’appeler mysandrie, racialisme , c’est toujours le mot horrible du racisme et qu’une Ministre d’un pays dont la devise est Liberté-Fraternité-Egalité, puis s’affirmer raciste en public est incompréhensible !
Que des journalistes, des syndicalistes, des salariés, des fonctionnaires entendent ces mots dans la France de 2018 sans réagir est ahurissant ! 
Que va-t-on faire de ces hommes blancs de plus de cinquante ans ? 
Leur mettre un triangle blanc pour sortir dans la rue ? 
Remplir des chambres à gaz ? 
Des fosses communes ? 
Les appeler à ne pas voter Macron ou LREM aux prochaines élections et aux suivantes ? Les juifs n’ont pas voté Hitler ?

Je suis un vieil homme sur ma montagne. 
Ma main se crispe sur mon bâton de berger comme sur la poignée d’un glaive… 
D’une Ministre annonçant une réforme du Royaume déglingué de France Télévisions, d’une Présidente de France Télévisions, on attendait un autre discours que l’exclusion, le mépris, l’irrespect pour les plus de 50 ans. 
On attendait que des paroles arrivent qui disent dans un air nouveau 
Il y a un sacré chemin à faire pour construire un groupe audiovisuel au service de 67 millions de français. 
Des plaines de l’Artois aux côtes de Provence, de la Pointe du Raz au Canal du Rhin, dans le Pacifique, l’Atlantique, l’Océan Indien, un groupe de télévisions françaises a besoin de toutes les forces possibles pour se reconstruire. 
Tout le monde peut s’engager : des jeunes, des vieux, des vieilles, des noirs, des blancs, des marrons, des rouges…
Tous les salariés de France Télévisions qui ont des idées, de l’envie, du talent peuvent construire un groupe fantastique au service de tous !
A u lieu de cela, on a dit : pas d’homme blanc de plus de 50 ans, pas de blanc dans les cadres des stations d’outremer, pas de noir à la direction de France Ô, pas de bronzés dans la rédaction nationale de France Télévisions, pas de noirs à la présentation nationale.
Par tous les dieux, il faut en appeler à Zeus pour araser cette cité maudite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire