11 mai 2018

Sosthène : Les Chimères précèdent l’Explosion !




Delphine vient ici ! va pas brouter dans le pré du voisin ! Sybille reste sage...
Mes deux nouvelles chèvres ont rejoint le troupeau des bêtes à cornes et en bon pâtre grec, je les éduque un peu. 

Delphine vient de Delphes et Sybille de nulle part…

Difficile de les éduquer à leur métier de chèvres et elles produisent peu de lait…
Elles feront de la viande…Plus tard. J
e les ai nommées comme les reines de l’audiovisuel Public, puisqu’elles sont relativement jeunes et totalement inexpérimentées et donc incompétentes dans leur métier de chèvre. 
Et puis elles se prennent pour quelque chose qui n’existe pas. 
Elles rugissent, se prenant pour des lions, alors que ce ne sont que des chèvres. 
Et elles sont méchantes et vicieuses : leurs queues sont des serpents… 
Ce sont les Chimères qui espèrent habiter l’Olympe.


Ah l’air grec est plein d’enseignement ! 
Certains, dans l’audiovisuel public, tentent de bâtir des chimères, des mythes ! 
A France 3, huit directeurs régionaux qui veulent plaire et complaire à la Reine Folle ont décidé de lancer des journaux télés de ville faits par des journalistes radios…
A moins que ce ne soit l’inverse. 
Diffuser des sujets radio à la télé…
Franchement je ne vois pas ! 
Diffuser le son ou les extraits d’interviews télés à la radio, c’est possible mais les techniques d’interview radio et télés sont différentes et l’écriture fort descriptive de la radio ne peut être diffusée en télé : quand on voit une voiture rouge à l’image, on ne dit pas que la voiture est rouge dans le commentaire télé. 
Cette redondance est totalement superflue. 
En revanche, en radio, on dira que la voiture est rouge. 

Leçon de journalisme : première semaine de la première année ! 

Dans les stations d’outremer comme à France 3, des technocrates administratifs, qui n’ont jamais fait de reportage de leur vie et de médiocres journalistes ont donc inventé la Convergence des Médias. 
Un même reportage doit donner trois sujets sur trois supports différents avec le même journaliste qui filmera le tout avec son I-phone 6 : je précise la marque parce que le seul formateur de prise d’images, prestataire extérieur de luxe pour les rédactions de France Télévisions a un contrat avec Apple et pas Samsung ! 

A quoi tient la pratique professionnelle dans l’audiovisuel public !
Donc la même personne filme, prend du son, écrit pour la télé, la radio et un texte avec des photos pour l’internet, conduit la voiture…
Dans le même temps dans les stations d’outremer, un idiot a imaginé que, puisqu’on pouvait tout faire, il suffisait d’avoir une seule hiérarchie…
Panique à bord : trouver des cadres compétents pour diriger de telles rédactions, des chimères, est impossible et comme mon copain Diogène, des DRH soucieux peuvent toujours fouiller les recoins de l’audiovisuel avec une chandelle avant de trouver un journaliste qui veuille se prêter à ce genre de pantalonnades, c’est mission impossible. 
Les "produits d’actualité" comme disent les technocrates, à la place de reportages, sont réalisés sans talent, sans saveur, par des hurluberlus sans réflexion… 
qui pensent vraiment qu’un direct sous la tutelle d’une société américaine comme Facebook est l’avenir des médias : 2000 « likes »ne remplacent pas 200 000 auditeurs ou 2 millions de téléspectateurs et comme l’écriture-image ou les commentaires sont faits sans talent, sans accroche, sans culture…Ces « trucs » ne sont pas plus regardés qu’une bande-annonce de BFM…

Et ben voilà le travail des baronnets locaux, en France 3 ou en outremer : construire des hiérarchies et des systèmes cauchemardesques qui ne ressemblent à rien, ne correspondent à rien pour faire croire, à coup de réunions qu’on travaille et que la Reine est géniale et qu’il y aura des économies ! Vivent les Chimères !

Ah ça vaut le coup d’aller sur le « Wahtsapp » des managers », groupe confidentiel, pour voir dans les échanges, le degré de flagornerie, d’idioties, de fantasmes des cadres de l’Info de France Télévisions…

Ce sont les mêmes, proches du Huitième étage, le donjon de la Reine de Pique, qui imaginent que France Info TV a un avenir. 
Il faut le dire et le répéter : le marché des chaînes toutinfo en carton est restreint et BFM se taille la part du lion, parce qu’elle est privée et réactive mais ses audiences en fait ne dépassent pas la chaîne ringarde des Régions : France 3…

 Et ce n’est pas parceque BFM trône dans les cafés-tabacs et salles de petits déjeuners des hôtels de chaîne que c’est une chaîne vue et comprise par l’ensemble de la population.

Donc la Convergence chimérique sied à ces directeurs de pacotilles, ces faux-rédacteurs-en-chef, cet hilarant directeur de l’information des outremers qui se fait masser le bas du dos, usé à force d’avoir fait des courbettes à Jupiter en Nouvelle-Calédonie et qui se veut l’inventeur des hiérarchies de la Convergence…
Quel drôle de monde ! 
En réalité, rien ne bouge…
Dans le Royaume Perdu de France Télévisions, tout le monde attend la Déflagration, le séisme majeur qui doit découler du projet de réforme élyséen. 
S’il se fait à l’aulne des critères de la réforme ferroviaire, il sera le bienvenu. 
Vrais journalistes, techniciens de l’image, du son, véritables administrateurs ou financiers, tout le monde attend. 

Mais chez nous les grecs, il faut savoir que lorsqu’on voit des chimères déambuler dans les couloirs, c’est le signe annonciateur d’une catastrophe, d’un naufrage, d’une explosion, d’un Big Bang !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.