30 mai 2018

Sosthène : Il y a des orages sur l’Olympe !



Zeus lance des éclairs de colère et pourtant même d’ici on sent l’amertume de la trahison qui entoure et fait le monde politique ou médiatique, oublieux des principes de service au public, de sauvegarde du citoyen et de ses enfants. 
Ainsi votre Boula, votre assemblée, a voté pour qu’un poison qui détruit la nature soit toujours répandu dans les campagnes. 
Sans doute le vote de quelques traîtres, devenus nombreux, aux ordres de puissants industriels. 
Mais ce faisant, ils ont perdu leur honneur puisque les conséquences de leur vote sont claires : une participation morale à la destruction de leur monde et de ses habitants. 
Notre civilisation est bâtie sur des principes qui donnent à la vie humaine, sa valeur, son sens. 
Nous, grecs et philosophes, pensons qu’il vaut mieux la mort que de trahir ce qui s’impose à l’être humain comme une loi morale éternelle. 
Il vaut mieux subir l’injustice que de la répandre…
C’est un paradoxe, mais aller contre l’opinion commune peut être une bonne chose…ou une mauvaise ! 

Par exemple, la Reine folle dans son donjon de France Télévisions a envoyé une missive pour demander aux députés de ne pas voter  l’interdiction des publicités addictives pour les enfants, diffusés dans les programmes jeunesses des chaînes nationales. 
En clair, dans un monde où les enfants, influencés par la télévision et ses publicités mensongères, se nourrissent d’aliments empoisonnés par le sucre, le sel, les produits chimiques, aboutissant à ce qu’un quart de la population française soit obèse dans quelques années… la dirigeante d’un groupe de service public, qui devrait avoir à cœur le bien de la nation et de ses habitants, y compris les plus jeunes, milite activement pour que cela continue car, à travers la vente d’espaces publicitaires. Cet empoisonnement collectif rapporte de l’argent à France Télévisions. 
Mais c'est pire qu’une peccadille ! C’est une trahison ! 
C’est tuer l’esprit du service public ! 
En d’autres temps et avec d’autres dieux, la Reine des Amazones aurait été foudroyée !
Mais l’argent mène la danse chez la Reine Froide ! 

Ainsi ne vend-elle pas en catimini, peut-être à un groupe ami, le siège de la 5ème baronnie pour que ce groupe puisse le louer à nouveau à France Télévisions ? 
Tout cela sans en informer le petit peuple et ses représentants au CE comme la Loi lui en fait l’obligation ? 
La Reine folle va continuer ainsi. Il faut de l’argent pour arriver à paraître…

Pendant ce temps, ses conseillers de la pénombre clament partout que la Reine va se marier à Zeus ! 
Qu’elle le conseille activement et que Jupiter ne peut vivre sans elle, reine mortelle ! 
En attendant entre l’Elysée et Matignon, on devine que l’économie demandée aux chaînes de radio et de télévisions va avoisiner plus de 200 millions d’euros. 
France Télévisions étant principalement touchée par cette économie prévisionnelle. 
Les prêtres de Zeus disent que les programmes ne seront pas affectés !
Cela veut-il dire que les chaînes inutiles, aux audiences ridicules : France Info, France 4 et France Ô, seraient épargnées ? 
Ce serait crédible si leurs contenus avaient une utilité de service public mais c’est loin d’être le cas et leur fermeture totale permettrait d’économiser sans douleur plus d'une centaine de millions d’euros, sans compter le bénéfice de la revente des fréquences ! 
L’idéologie des économies demandées par Zeus irait plutôt vers une rationalisation des fonctions-support comme disent les bureaucrates et les énarques. 
Une même DRH pour Radio France et France Télévisions ? 
Des implantations communes dans les provinces comme dans les stations d’outremer qui abritent télévisions régionales et radios locales ? 
Celui qui détient la vérité sera nommé : Herakles ! Mais un Hercule qui aura une calculette à la place de la massue. 
Pour faire le ménage dans ces écuries, les habitants de l’Elysée songent à faire nommer un demi-dieu, Maître Argentier. 
Les contrôleurs d’état n’ayant pas assez d’autorité, un grand Économe détiendrait les clefs financières des sociétés de l’audiovisuel public ! Radical !

Hermes psychopompe qui conduit les âmes vers les enfers rigolerait bien. Dans les profondeurs mouvantes du Tartare, les âmes malhonnêtes grouillent. 
Parfois Hermes en conduit vers leur nouvelle fonction de directeur régional. 
La punition est céleste mais réelle. 
Là, c’est l’ombre d’un ancien moniteur d’auto-école qui s’agite pour partir vers la Réunion diriger la station, tout en prétendant le contraire dans les couloirs de France Télévisions. 
Personne ne le contredit : le Mamamouchi, directeur délégué exécutif se promène dans les Antilles, sans rien faire et le Grand Chef de la Milice de la DRH fait de la moto dans les isles tropicales. 
Ah l’enfer audiovisuel ! tant de pêchés ! Tant d’agonies ! Mais il ne tient qu’aux décisions de Zeus, Jupiter, pour que le Léthée remplace le Styx et que le Tartare se transforme en Champs Elyséens !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.