29 avril 2018

Sosthène : en Mai, la Roue tourne toujours !



Cela pourrait être un mois de mai tranquille sur mes montagnes qui sentent le serpolet et le thym. 
Mes chèvres batifolent sous les oliviers et je finissais un bouquin sur la politique française.
Cronos, le père des Dieux, pour exister émascula son père Ouranos avec une faucille en silex. 
Bel exemple pour Zeus ! 
Ça ne va pas être facile à trouver à Paris…

Le joli mois de mai est là et les festivals arrivent.

La Reine de Pique est sortie de son donjon des bords de Seine pour aller dire des bêtises au festival des séries à Lille. 
France Télévisions va s’allier avec la RAI pour fabriquer des séries avec le concours de la ZDF allemande… 
Alors ça ! Avant que les allemands qui ont une idée assez saine de ce qu’est l’argent public s’allient avec France Télévisions, machine à l’arrêt…Il va falloir un sacré temps de négociation. 
Quant à l’alliance italienne…Pfff !
vous avez déjà vu des séries italiennes ? 
Elles sont d’une qualité exceptionnelle ! 
Loin des minables réalisations hexagonales :

"Rome", co-produite avec HBO, "Squadra criminalle", "Suburra", "Gomorra",…Il faudrait envoyer des stagiaires là-bas !

Non… en fait, la Reine du Désespoir a voulu briller devant la Ministre de la Culture (Saluant l'aboutissement, jeudi, des discussions entre le Conseil, la Commission et le Parlement européen relatives à la révision de la Directive sur les services de médias audiovisuels, Delphine Ernotte a souligné qu'il s'agissait "d'une grande victoire pour notre ministre (Françoise Nyssen) qui a beaucoup oeuvré pour obtenir cette décision". ) et faire comme l’Alliance du Nord où les scandinaves se sont alliés pour produire des séries. 
Et ils le font avec un talent incroyable, une rigueur et un professionnalisme au-dessus des normes françaises. 
Les scenarri sont ajustés au millimètre. 
Les tournages ont une rigueur de cinéma et les directeurs photos se font plaisir. 
Les séries du Nord sont magnifiques. 
Pas de capitaine de gendarmerie avec les cheveux longs, un bonnet ridicule, un langage ordurier et des intrigues aussi complexes qu’un livre de Oui-Oui…
De plus les scandinaves sont partis d’une règle simple : plus de séries américaines sur les écrans de service public. 
Eux qui sont tellement américanisés dans leur vie quotidienne ont voulu ouvrir des alternatives. Pour le reste, ils n’hésitent pas à vous balancer un concert symphonique, voir deux, à 19h, sur la chaîne principale. 
Tout vaut mieux que des jeux débiles et des séries hallucinées…
La Ernotte est encore loin d’avoir parcouru le tiers du chemin…
Et puis on sait aussi que c’est le Connétable grec, directeur des Antennes des marques et des bureaux, qui est à la manœuvre. 
Le coup de l’alliance du Sud et de l’Est c’est lui … Comme la nomination d’une directrice de la fiction qui a encore pas mal de chose à prouver.

Alors ces alliances se feraient pour contrer Netflix et Amazone ! Pffff !
La reine de France Télévisions se prend souvent les pieds dans le tapis du huitième étage. 
Les deux compagnies d’origine américaines sont des producteurs et des diffuseurs payants, qui disposent d’une masse financière sans commune mesure et surtout leur rôle auprès des spectateurs français n’a rien à voir avec la mission de service public. 
« Notre organisation politique et économique ne peut pas contrer Netflix et Amazone ! » affirme la Reine ! Ben tiens ! Il était temps qu’elle s’en aperçoive ! 
Pourquoi vouloir une guerre alors qu’une co- existence pacifique est possible. 
Les géants internationaux diffusent les séries de service public scandinaves et les séries de service public britanniques. 
C’est même une source de financement pour les entreprises de l’audiovisuel public… 
Il y a même, de façon étonnante, des Capitaine Marleau et des Village français qui se glissent dans les pages des majors américaines, comme quoi, la qualité...

Pour le reste, France Télévisions se prépare à l’été. 
L’Info s’endort, anesthésiée par la réforme des rédactions nationales, sans intérêt… 
Ah si ! Ca sent le Fabulon dans les couloirs de Malakoff, c’est l’hilarant directeur de l’Information des Outremer qui va représenter France Télévisions auprès d’Emmanuel Macron pendant son voyage en Nouvelle-Calédonie. 
Le directeur se pomponne donc et repasse ses chemises. 
Il veut se refaire une virginité après tant d’années dans l’obscurité. 
Il croit qu’une apparition en Kanaky occupée auprès de Jupiter et de ses conseillers, pourrait lui donner un tremplin politique pour une seconde carrière. 
Quel manque de discernement ! 
Il faudrait du talent, de l’intelligence et de l’humanité. Cela n’est pas fourni avec le costume…
En tout cas l’aréopage de l’impétrant se prépare…

A la Réunion, la CGT, communiqué de victoire après communiqué de victoire, célèbre le départ précipité du directeur régional vers un autre destin et celui programmé du rédacteur-en-chef, victime de plaintes à répétition auprès des tribunaux ad hoc pour harcèlement…
Le DRH de Malakoff, en mission à la Réunion, étudie avec attention les mesures du costume de directeur régional dans la station aux 76 pour cent d’indexation, pour voir s’il peut le faire. 
Il retournerait sur un territoire où il a déjà coulé une entreprise privée d’imprimerie… 

A Montpellier, le feuilleton de flux, pas la série de stock, Ernottien, est en train de se fabriquer...
Minable d’après les premiers échos professionnels… 
Allons donc : encore des médisances. 
Avec les quantités faramineuses d’argent public investi cela ne peut être qu’une œuvre immortelle ! 

Les syndicats de l’audiovisuel public sont toujours aussi rigolos. 
A part quelques gars qui font plutôt bien leur travail et une centrale qui s’en tient à une ligne humble et efficace, les autres déjantent. 
Ce qui était un immense syndicat crypto-communiste croit qu’il co-gère l’audiovisuel public en se prenant pour le Komintern et un autre créé en son temps par la CIA , se donne un objectif ouvrier et prend comme leader suprême à France Télévision un gars qui bosse comme chroniqueur hippique sur une chaîne privée alsacienne…
Ah lalala ! Même les légendes s’effondrent : la Puissante dame qui gouvernait ce syndicat vient de se faire battre aux élections internes du Syndicat… 
Elle qui était si puissante qu’elle avait réussi à faire embaucher tous ses enfants à France Télévisions. Charité syndicale bien ordonnée commence par soi-même. 
Toutes ces anecdotes pourraient se transformer en fable. 
Mon ami Esope en tirerait de puissants portraits animaliers. 

Moi qui suit aussi bègue, laid et contrefait que lui, je n’y vois qu’un élevage de serpents et de vipères ! et dans l’actuelle France Télévisions, je me sens comme Ixion puni par Zeus et Mercure : attaché pour l’éternité dans le Tartare, sur une roue, environné de reptiles !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.