02 février 2018

Le sénateur En Marche Gattolin flingue la Présidence de France Télévisions


C'était ce matin sur Europe 1, le sénateur, c'est le moins que l'on puisse dire n'a pas été tendre avec la Direction de France Télévisions :


reprise de OZAP.com

"Cette maison est blindée de placards !"

Au micro d'Europe 1, André Gattolin a pointé du doigt les choix de Delphine Ernotte concernant les économies réclamées par le gouvernement pour 2018. 
"La réponse qui a été faite par la direction de France Télévisions est d'abord de couper dans la création, et ensuite de couper dans les journalistes", 
a-t-il démarré, avant de lancer : 
"Le problème à France Télévisions, ce n'est pas qu'il y a trop de journalistes ou trop de créations - on manque même de programmes frais -, c'est qu'il y a trop de fonctions supports, ce qu'on appelle les gens qui font autre chose que de la production."

Ainsi, il a compté 425 personnes dans le service des ressources humaines, "dans une société qui a 9.860 équivalents temps plein". 
"A la RATP, c'est 150 et on considère que c'est à peu près pour le même nombre de gens. 
Vous voyez ! 300 personnes à la communication de France Télévisions. Cette maison est blindée de placards !", 
a poursuivi André Gattolin, avant de s'attaquer à Michel Field : "Un directeur de l'information démissionnaire le 22 mai dernier est toujours en poste avec le même salaire sur un travail qui est sur l'offre culturelle de la chaîne. Là, effectivement, il faut la chercher."

"Quand on discute de la taille du zizi d'Adam, on est un peu borderline"


L'élu La République en marche a ensuite ciblé la grille de France Télévisions, dont "les 2/3 sont hors de l'esprit du service public". Il a dénoncé "les tunnels de jeux" des après-midi sur France 2 et France 3 avant l'access prime-time. "En tout, rien que sur France 2 et France 3, vous avez 8 heures de jeux télévisés", a-t-il ajouté, confiant "qu'en ce moment, on cherche les programmes ambitieux" des antennes de France Télévisions.
"Je peux en citer plein. "Envoyé Spécial", plein de magazines, plein de reportages..., "Stupéfiant", a cité Philippe Vandel, avant d'être coupé par André Gattolin : 
"Non, non. Je ne la trouve pas du tout ambitieuse. A part La Grande Librairie sur France 5... 'Stupéfiant' ? Oui, je suis stupéfait en tant que téléspectateur (...) Quand je vois l'émission 'tout nu' qui a fait un record d'audience..."
"Vous avez vu la manière dont c'est raconté et c'est fait. Si on explique que c'est ça une grande émission de culture", a enchaîné le sénateur, alors que le journaliste expliquait : "C'est raconté à la manière dont les gens aujourd'hui écoutent. On ne peut plus raconter comme si on était du temps de Michel Droit avec des placards et des tableaux fixes". 
André Gattolin a rétorqué : "Quand on discute de la taille du zizi d'Adam, qui nous enlève les complexes, pour nous parler de l'histoire de l'art, on est un tout petit peu borderline".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire