20 février 2017

Les agoras du Vide


Parfois je me demande qui guide le troupeau de mes chèvres sur ces montagnes grecques : moi ou elles qui décident de faire ce qu’elles veulent ? 

Il y en a même qui me mordent régulièrement…des journalistes sans doute ! 
Nous, grecs, avons inventé la démocratie ! « Le gouvernement du peuple par le peuple !! », proclame mon vieux pote Aristote… Ou plus exactement le gouvernement de chacun par tous et de tous par chacun à tour de rôle ! Mais le vieux sage précise à l’attention des démagogues qui s’emparent du pouvoir qu’ils » ont l’air de laisser à la foule la décision ; mais en réalité ayant capté la confiance de la multitude, ce sont eux qui gouvernent sous le couvert de la volonté populaire. »

Dites donc ! Aristote a dû lire dans les entrailles d’un rouget de la mer Egée la réalité de France Télévisions. 
La Grande Machine nous a piqué un mot à nous les grecs : Agora ! 
Ainsi, les hiérarques du groupe audiovisuel public au lieu de se bâtir une vraie compétence professionnelle organisent un peu partout en France des réunions avec une ou deux centaines de spectateurs volontaires… 
Pour se justifier ? 
La prochaine va se dérouler en Outremer :  "
France Télévisions poursuit ses rencontres téléspectateurs avec une Agora à Saint Denis de la Réunion. Xavier Couture, directeur général délégué en charge de la stratégie et des programmes de France Télévisions, Walles Kotra, directeur exécutif en charge de l’Outre-mer et Jean-Marc Collienne, journaliste à Réunion Première, vont échanger et débattre avec les téléspectateurs vendredi 24 février 2017 dès 18h00 à l’Amphithéâtre de l’université de la Réunion".
Quel est donc ce truc ? 
Imaginez que pour l’élection présidentielle, on réunisse au hasard du doigt mouillé des petites cohortes comme disent les sociologues et qu’on leur demande leur avis pour bâtir un projet ou désigner un Président ! 
Rien de systématique, rien de systémique non plus...
un truc à qui on fait dire ce qu’on veut... 
Et bien c’est ce qui se passe… 
Après un long voyage en Polynésie, voilà nos baladeurs à la Réunion ! 
Xavier Couture en tête, le vieux couteau suisse des paillettes de l’audiovisuel, le soutien fidèle de François Fillon n’est pas venu en même temps que son mentor et le directeur des outremers, Walles Kotra, en provenance du Pacifique et des coquetèles du Fifo rebondit à Malakoff pour repartir papoter avec quelques dizaines de réunionnais. 
Histoire d’entendre ce Peuple, réduit et sélectionné, dire ce qu’il pense de la Télévision publique ? 
Dire qu’il veut qu’on lui remette la Séquence du spectateur ? Ou Trente millions d’amis ? 
Dire des choses qui ne seront jamais écrites ou gravées ? Quelle pitié !!
Quelle démagogie dirait Aristote !
Mais où sont donc les vraies réformes dont l’audiovisuel public a besoin : les conseils d’administrations locaux composés d’associations, d’élus, de prêtres, d’imams ,de rabbins, de pasteurs et de communistes agnostiques, de services publics et d’administration, qui disent aux antennes régionales quelles sont les directions éditoriales et programmatiques à prendre pour rendre service aux citoyens ? 
Où sont donc les émissions scientifiques, techniques, de formation ? 
Ces gens-là parlent dans des agoras à des publics méprisés et ignorés juste réduit à la condition de payeurs de redevance. 
Sans pouvoir juger de la qualité du service audiovisuel rendu ! 
Ces hiérarques du 8ème étage qui n’ont pas l’ombre d’un projet, juste l’idée de se faufiler dans les couloirs sombres du Pouvoir pour atteindre le prochain quinquennat et y survivre !

Drôle d’ambiance dans la Grande Machine, ses dix mille salariés ou à peu près et ses dizaines, ses centaines de directeurs comme celui-ci qui trébuche en pâmoison comme l’ivrogne de Sparte en clamant que son site régional a fait 3000 clics sur les réseaux sociaux américains quand son journal auvergnat ou breton est regardé par des millions de …citoyens ! la plus grande agora de France et la plus silencieuse aussi !

Sosthène. Berger et philosophe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire