22 novembre 2016

La pluralité selon France Inter


C'est donc Inter qui sera partenaire de la soirée électorale France 2  / TF1.
 La chaîne de radio publique avait protesté du choix d'Europe 1 comme radio associée lors du dernier débat des représentants de la droite.
Inter épinglée au passage pour "le téléphone sonne " où lors de l'entretien avec Florence Portelli, représentante de Fillon, seuls des auditeurs de sensibilité de gauche sont intervenus à l'antenne a-t-elle fait remarquer à Nicolas Demorand. 

Réponse de Demorand : " - Ben euh...on a beaucoup d'appel, il faut faire un tri...et puis c'est le hasard quoi...(sur une quinzaine d'intervenants...) ".
Participation historique à la Primaire :Fillon à plus de 44 % mais il n'y aurait pas un seul auditeur, juste un seul, pour apporter son témoignage sur son vote en faveur de François Fillon.
Et sur une radio du service public, dont l'existence-même est d'assurer la pluralité des opinions.
Juste la pluralité des opinions...
Selon certains observateurs, ou le filtre est puissant ou les auditeurs de la chaîne sont exclusivement des tenants de la majorité !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire