25 juillet 2016

Haro sur l'homme blanc de plus de cinquante ans (suite)

Le contrôle éditorial a le dos large et permet tous les tripatouillages pas toujours de bon aloi.
Le dernier "contrôle" concerne le Tour des Yoles
en Martinique  et le Tour Cycliste de la Guadeloupe.

En fait, sous ce prétexte, il s'agit d'éloigner de l'antenne de France Ô deux professionnels âgés de plus de cinquante ans et qui ont le tort d'être des visages pâles.
Bien entendu, la formulation ne se fait pas ouvertement, ce sont les stations qui disposent du " contrôle éditorial " de France Ô et qui souhaitent que ce soit uniquement leurs rédactions qui couvrent les événements. 
Ce que personne n'entend leur reprocher. 
Il y a suffisamment de " fédéraux " qui viennent de Paris pour signer des papiers qui auraient pu être réalisés par les professionnels sur place.
Il ne s'agit pas de cela mais de la remise en cause d'une formule qui avait été mise en place voici plusieurs années par Gilles Camouilly qui permettait une véritable osmose entre les rédactions régionales et nationales. Chacun apportant son écot. La responsabilité hiérarchique et éditoriale restant toujours à la Direction Régionale.
Cette chasse au cinquantenaire blanc confine au ridicule en Outremer...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire