05 juillet 2016

Agnès Saal (Taxis, Notes de Frais, etc.) dans les clous pour le Ministère de la Culture


Agnès Saal le retour !...au Ministère de la Culture.
"Elle s'est remise dans les clous !" le Monde, hier dit-on chez Audrey Azoulay.

L’ancienne présidente de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), dont les frais de taxi ont déclenché une tempête médiatique, avait été exclue temporairement de la fonction publique par décret présidentiel en janvier.

Une sanction assortie d’un sursis de dix-huit mois.

Cette exclusion est désormais arrivée à son terme.

Agnès Saal avait été condamnée à trois mois de prison avec sursis et à une double amende pour avoir facturé à l'INA près de 24 000 euros de frais de taxis personnels en 2014-2015, et également près de 24 000 euros de taxis au Centre Georges-Pompidou, dont elle était directrice générale en 2013-2014.

Le tribunal de Créteil lui avait infligé 4.500 euros d’amende pour ses frais de taxi à l’INA et 5.500 euros au titre des dommages et intérêts et des frais de justice à l’association de lutte contre la corruption Anticor.

A Paris, elle a été condamnée à trois mois de prison avec sursis et 3.000 euros d’amende pour des notes de taxi datant de son passage au Centre Georges-Pompidou. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire