01 mai 2016

Mayotte La Réunion : activité débordante pour la militante PS

Ah, comme l'amour conjugal peut être beau quand il est conjugué avec la politique et une juste perspective d'intérêts bien compris !


Cette bonne madame Hoareau s'était déjà distinguée voici quelques années en faisant jouer ses excellentes relations au sein du monde politique réunionnais pour la promotion de son mari, Gérard Christian 

, à l'époque directeur adjoint à la Réunion.


Mal lui en avait pris car, comme l'ADAP l'avait relaté, le "protecteur" était intervenu d'une manière tout-à-fait officielle,, stigmatisant un ostracisme dont aurait fait l'objet le malheureux Gérard Christian, à qui l'on aurait barré la route à une juste promotion dans son île natale. 

Rémi Pfimlin en avait pris ombrage et "déporté" le malheureux à St Pierre....et Miquelon.

Rebelote cette année. Cette fois-ci, il semble que la tendre épouse a été écoutée si ce n'est entendue, notre sympathique Gérard qui officie comme patron de la station de Wallis deviendrait donc, par la grace combinée d'un conseiller élyséen et de plusieurs personnalités éminentes de la Réunion, Directeur Régional de Mayotte.

Une espèce de rapprochement familial en quelque sorte !

Sauf que cela fait grincer quelques dents, en particulier dans l'archipel mahorais, où l'on a tendance à considérer la venue de réunionnais comme un relent de colonialisme.

En ces périodes tendues dans le 101 e département français cela suscite quelques oppositions y compris chez les politiques qui verraient plutôt une personnalité neutre, connaissant le milieu et surtout sans-arrière pensée de voir dans ce poste une rampe de lancement pour une autre promotion dans le département voisin !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire